Grégory Questel : « J'ai bien envie de retrouver Xavier Revel »

 

Grégory Questel : « J’ai bien envie de retrouver Xavier Revel »

19 / 09 / 2018

 

De nombreux acteurs de Plus belle la vie ont participé au Festival de la Fiction TV de La Rochelle, du 12 au 16 septembre 2018. Parmi eux, Grégory Questel, l’interprète de Xavier. L’occasion pour lui de se confier dans une interview accordée à nos confrères de Télé-Loisirs.

Vous incarnez Xavier Revel dans Plus belle la vie. C’est donc une série dont on peut partir, puis y revenir ?

« Oui, tant qu’on n’est pas mort… et encore ! (il rit) Je suis en très bons termes avec la production. Donc, s’il y a une envie à un moment donné… Je suis revenu deux mois cette année. C’était génial de revoir tout le monde, de se retrouver avec Dounia (Dounia Coesens, alias Johanna Marci). Les choses ont un peu changé sur le tournage, il y a une troisième équipe qui filme des petites séquences d’illustration, en extérieur. Il y a des images tournées avec un drone, aussi ».

A quoi attribuez-vous ces changements ?

« La production a changé. Et il y a de la concurrence aussi. De l’intérieur, nous sommes ravis d’aller vers de plus en plus de qualité et la concurrence pousse à cela ».

Vous nous disiez que la dernière intrigue de Xavier avait une drôle de résonance avec votre propre vie car vous étiez en train de divorcer…

« Oui, c’est la vie… C’est drôle car ce n’est pas la première fois que ça arrive, au point de se demander si les auteurs n’ont pas des micros ! C’est étrange quand sa vie privée coïncide avec sa vie de fiction. C’était fatiguant : je chialais toute la journée, et le soir aussi. C’était épuisant, sans parler du rythme du tournage, car il y avait les épisodes quotidiens et le prime ».

Seriez-vous prêt à revenir pour plus longtemps dans Plus belle la vie ?

« Oui. C’est bien, j’ai fait une pause de quatre ans, sans compter cette parenthèse. C’est moi qui en avais besoin car le tournage est très chronophage. J’ai écrit ce projet de série et une pièce, j’ai tourné d’autres choses et je fais beaucoup de doublage. En sortant de Plus belle la vie, j’ai fait un stage de doublage. Je n’ai pas encore d’acteur attitré, mais je viens de doubler le grand-père, jeune, dans le film d’animation Miraï. Je fais aussi des voix pour des publicités ».

Cela vous surprend-il que l’enthousiasme des fans soit toujours aussi fort, même quand on ne fait plus partie d’une série ?

« Oui et non. Avant ce retour, cela faisait plus de trois ans que j’étais parti de Plus belle la vie. Deux mois d’antenne et le prime ont remis un coup de projecteur sur mon personnage. Mais c’est surprenant. Et en même temps, nous sommes dans le salon des gens tous les jours et ils connaissent mieux nos personnages que leurs cousins, par exemple. Quand ils nous voient, ils ont l’impression de voir un ami ».

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin