La fébrilité de Céline jette le doute dans l'esprit de Franck

 

La fébrilité de Céline jette le doute dans l’esprit de Franck

11 / 09 / 2018

 

Totalement paniquée, Céline apprend à Franck que pendant l’enterrement de Christophe Ford tout le monde a reçu le même message disant qu’il avait été assassiné : « Je te ne dis pas les rumeurs qui circulent ». L’électricien réplique : « En même temps, ça prouve rien ». L’ancienne avocate devenue directrice juridique de GTS confie : « Je sais. Mais les flics vont forcément être au courant ». Le beau-père d’Emma cherche à savoir : « Et après, ça change quoi ? ». Elle explique : « Ce message vient du téléphone de Ford. Ça veut dire que quelqu’un l’a en sa possession. C’est pas juste une mauvaise blague ».

Franck ne voit pas en quoi ça la concerne. La fille de Frémont s’énerve : « Tu comprends rien ou tu le fais exprès ? J’ai eu une liaison avec Ford. On m’a vu le chercher le soir de la fête. J’étais à côté de mes pompes. Ils vont raconter quoi à ton avis ? ». L’électricien pense qu’il y aura forcément des ragots au sein de la boîte. Céline est certaine d’être dans le collimateur de la police comme Ariane est venue l’interroger. Franck tente de la rassurer : « Elle ne te soupçonnait pas du tout. Elle était même très polie et très courtoise ». La blonde annonce : « Je la connais. Elle me déteste ». L’électricien lui suggère de ne pas s’inquiéter : « De toute façon, t’as rien à te reprocher. Pas vrai ? ». Céline le questionne : « Tu crois que j’ai tué Christophe, c’est ça ? C’est ce que tu crois ? Non mais vas y, dis-le ! ». Franck est catégorique : « Je sais que t’es incapable de faire un truc pareil ». La fille de Frémont fond en larmes… Il la prend dans ses bras…

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin