Céline ment à Franck : « Christophe Ford était mon amant et voulait quitter sa femme pour m'épouser »

 

Céline ment à Franck : « Christophe Ford était mon amant et voulait quitter sa femme pour m’épouser »

06 / 09 / 2018

 

Totalement paniquée après avoir fait une tentative de suicide, Céline débarque chez Franck : « J’avais besoin de te voir ». Il réplique : « Je suis désolé. J’ai pas le temps ». Elle insiste : « Je t’en supplie. Me ferme pas la porte au nez. J’ai besoin de toi là ». L’électricien la laisse alors entrer chez lui : « Qu’est-ce qui se passe ? C’est à cause de ton patron qui est mort, c’est ça ? ». L’ancienne avocate devenue directrice juridique de GTS révèle : « Il fallait que je te le dise… C’était mon amant ». Franck balance : « Tu es venue ici pour me dire que Christophe Ford était ton amant ? Je comprends pas là ! ». La fille de Frémont confie : « Parce que t’es la seule personne qui ne me juge pas. T’es mon ange gardien ». Le beau-père d’Emma est agacé : « Je suis désolé mais je ne suis plus intéressé par le job ». Céline reconnaît : « J’ai été odieuse, dégueulasse. Mais, j’étais coincée. Il me harcelait. Il voulait quitter sa femme pour m’épouser. Il menaçait de me virer si jamais je le repoussais ».

En réalité, c’est elle qui insistait pour qu’il reste en couple avec elle alors qu’il voulait la quitter… La fille de Frémont poursuit : « Il disait que sans moi sa vie n’avait plus aucun sens. J’ai essayé de lui expliquer 10 fois que c’était fini mais il ne voulait rien entendre ». Franck est surpris : « Ce mec te rencontre il y a deux mois et décide de tout quitter pour refaire sa vie avec toi ? ». Elle ajoute : « Non mais on se connaissait d’avant. On avait eu une aventure il y a 8 ans et c’était très passionnel ». L’électricien doute : « Emma m’a dit qu’il avait un cancer très grave. Je trouve ça bizarre de choisir ce moment pour tout plaquer ». Céline lui apprend qu’elle n’arrête pas de tourner tout ça dans sa tête : « Et ça me rend dingue ! Surtout quand je repense à tout ce que j’ai gâché, à toi, à nous. Puis j’aurais pas dû t’appeler mais quand je me suis retrouvée toute seule sur la terrasse face au vide ». Franck demande : « Ne me dis pas que toi aussi tu vas faire une connerie ? ». Elle termine : « Non. Parce que t’es là. T’es le seul être qui me donne encore envie de vivre ».

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin