Estelle supplie Abdel de l'aider à tromper Rodrigue

 

Estelle supplie Abdel de l’aider à tromper Rodrigue

05 / 09 / 2018

 

A la coloc, Hector montre à Estelle l’endroit où Rodrigue souhaite qu’il l’emmène. Elle remarque que c’est en pleine campagne : « C’est plutôt un avantage pour nous. Au moins, il y aura personne pour faire capoter le plan ». Abdel lance : « Non mais c’est n’importe quoi ! Tu t’entends un peu sérieux ? T’es en train de mettre en scène ta mort comme si tu préparais un pique-nique putain ! ». Elle réplique : « Bah t’as mieux ? Tu préfères que Rodrigue me tue directement ? ». L’avocat lâche : « Non. Clairement pas. Je suis sûr qu’il y a une solution moins dangereuse, c’est tout ».

Hector pense le contraire : « Non. Tant que Rodrigue saura qu’elle est vivante, il n’y aura pas de solution ». Abdel dit : « Merci. J’ai bien compris, oui. En même temps, c’est facile pour toi. C’est elle qui prend tous les risques. Toi tu dois la tuer et te tirer avec Rodrigue. Ça va, t’es tranquille ! ». L’esthéticienne demande : « Tu ne veux plus nous aider ? ». Il accepte mais : « Je n’ai pas envie que tu sois en danger ». Estelle indique : « Je suis déjà en danger mais ça me rassure que ça soit toi qui monte l’opération ». Abdel tente de lui faire comprendre : « Sauf que moi tout seul ça ne sert à rien. Tu ne te rends pas compte, c’est de l’organisation tout ça ». La jeune femme le supplie : « On a jusqu’à ce soir. Il n’y a que toi qui peut nous fournir le matériel : les poches de sang, les balles à blanc, tout ça. S’il te plaît ». Abdel poursuit : « Si Rodrigue se rend compte qu’on se fout de sa gueule. Pire, s’il tire avant Hector ? ». Ce dernier est certain que ça n’arrivera pas. Il doute d’Hector. Estelle lui fait confiance : « Bon, alors, tu veux m’aider ou pas ? ».

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin