Rochat cherche des candidats pour le concours d'éloquence

 

Rochat cherche des candidats pour le concours d’éloquence

04 / 09 / 2018

 

Alors que Coralie fait cours, Rochat débarque dans sa classe pour recruter des candidats pour l’atelier d’éloquence : « Qui est intéressé ? ». Comme personne ne lève la main, la prof de maths lâche : « Il faudrait peut-être leur expliquer en quoi ça consiste ». Le Proviseur reconnaît qu’elle a raison : « Notre établissement va participer au concours d’éloquence de la ville de Marseille. Avec comme premier prix, un voyage au Québec. Donc, nous allons organiser un atelier, pour s’entraîner. Il commence cet après-midi ». Luis demande : « Et c’est quoi un concours d’éloquence ? ».

Tom lâche : « Normal que tu ne saches pas… Ça demande d’utiliser son cerveau ». Rochat explique : « Il faut faire un discours sur un sujet imposé et on vous note sur le fond comme sur la forme ». Coralie dit que c’est une bonne manière d’apprendre à structurer sa pensée. Mila lance : « Il faut en avoir une déjà parce que la moitié de la classe, c’est mort là ! ». La prof de maths réplique : « Merci pour cette intervention. Je pense que c’est une bonne façon de vous préparer à l’oral du BAC ». Rochat partage son avis : « En effet. Alors qui veut gagner son voyage au Québec et défendre nos couleurs ? ». Antoine et Tom sont motivés. Quand le Proviseur annonce qu’ils louperont l’heure de soutien de maths, Mila et Luis s’inscrire également… Coralie est agacée : « Non mais il est hors de question que vous m’enleviez une heure de cours ». Il indique : « Non. L’heure de soutien pour quelques semaines ». La prof de maths termine : « Ne vous étonnez pas si les élèves sont nuls après ».  

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin