Jeanne révèle à Babeth qui reste et qui part de l'hôpital Marseille-est !

 

Jeanne révèle à Babeth qui reste et qui part de l’hôpital Marseille-est !

30 / 08 / 2018

 

Alors qu’elle retrouve Babeth en terrasse au Bar du Mistral, Jeanne lance : « Je te préviens. Je n’ai pas beaucoup de temps ». La femme de Patrick le sait : « J’imagine. En tout cas, c’est gentil d’accepter de manger avec une vieille copine ». La directrice de l’hôpital Marseille-est annonce : « C’est plutôt un déj pro si tu veux bien. Pour faire le point sur les équipes. J’attendais la liste du personnel qui va rester et ça y est, le conseil a tranché ». La mère de Léa est inquiète : « C’est pas bon pour moi, c’est ça ? ». La compagne de Vincent répond : « Pour toi, ça va aller. J’ai sauvé ta tête ». Babeth est ravie : « Et je peux te demander pour les autres ? Benoît ? Stéphane ? ». Elle explique : « Pour eux, c’était pas possible. En tout cas, ça n’a rien à voir avec ma séquestration. Je tiens à le préciser ». L’infirmière le sait : « Tu sais faire la part des choses ».

La fille d’Anémone confie : « Même si je n’apprécie pas la méthode, je comprends leur geste ». Babeth poursuit : « Mais pour Benoît, j’espérais qu’il soit repêché. C’est quand même lui qui a éteint le feu ». Jeanne dit qu’elle n’a rien pu faire pour sauver son poste : « En revanche, pour ta fille, c’est bon. Elle reste. Dautret n’arrête pas de dire que le conseil applique des critères financiers objectifs. Et puis pour Léa tout le monde aurait pensé à un règlement de comptes personnel. Ça aurait fait tâche tu vois ». Babeth est hyper contente pour elle. Jeanne lâche : « Honnêtement, je ne suis pas sûre que ça soit une bonne chose qu’elle reste ». L’infirmière est choquée : « Bah merci de ta franchise ! Au moins ça a le mérite d’être clair ». La fille d’Anémone explique : « Enfin, je dis ça pour elle. Les tensions ne vont pas s’apaiser du jour au lendemain. Elle risque d’en baver ». Babeth dit que ce n’est pas de sa faute tout ce qui arrive. La compagne de Jeanne affirme qu’à sa place elle ne resterait pas : « Voilà ce que je dis ».

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin