Laurent explose face à Camille : « T'es quand même pas devenue lesbienne à 40 ans, ça n'a pas de sens ! »

 

Laurent explose face à Camille : « T’es quand même pas devenue lesbienne à 40 ans, ça n’a pas de sens ! »

20 / 08 / 2018

 

Le matin, chez les Dautret, Laurent apporte le café à Camille sur la terrasse et annonce : « J’ai beaucoup réfléchi à nous deux cette nuit. On était tous les deux à fond dans notre boulot et on n’a pas vu qu’on s’éloignait ». Sa femme lance : « On n’a pas voulu le voir ». Il poursuit : « Parce qu’on s’entend bien. En fait, derrière toute cette tendresse, on était en train de se perdre. Je sais que je suis responsable et que je t’ai délaissée ». La mère de Thelma et Hugo dit que ça n’a rien à voir. Son mari est persuadé du contraire : « On s’est laissé enfermer dans le quotidien et on a oublié nos rêves. On peut très bien repartir à zéro ». Camille tente de lui faire comprendre : « Tu sais très bien que ça ne marche pas comme ça ». Il reste motivé : « Et pourquoi pas ? Qu’est-ce qui nous en empêche ? Demain on prend six mois ou même une année pour faire le tour du monde avec les enfants ».

Camille annonce : « Ce n’est pas ça le problème ! J’aime Léa et je veux vivre avec elle ». Laurent la supplie : « Donne-moi au moins une chance. Tu ne vas quand même pas tout foutre en l’air pour une gamine que tu viens à peine de rencontrer ». La mère de Thelma et Hugo est catégorique : « Je sais mais c’est comme ça. Je ne peux pas revenir en arrière ». Son mari l’invite à réfléchir un peu quand même : « T’es quand même pas devenue lesbienne à 40 ans, ça n’a pas de sens ! ». Elle explique : « Je ne suis pas devenue lesbienne. Je suis tombée amoureuse d’une femme. Le reste, on s’en fiche ! ». Laurent balance : « En tout cas, quand on faisait l’amour, t’en avais pas rien à foutre du reste ». Elle l’arrête : « Ça devient ridicule ! ». Il hurle : « Cette fille a 15 ans de moins que toi ! Tu crois qu’il va se passer quoi dans quelques années ou même dans quelques mois ? Je t’aime et je veux que tu regardes la réalité en face ! Cette fille c’est rien ! C’est une passade ! Alors que nous deux c’est pour la vie ! ». Camille reste sur sa position : « C’est elle que j’aime ! C’est avec elle que je veux être ! ». Laurent s’emporte : « T’as pensé aux enfants ? Qu’est-ce que tu comptes faire ? Les prendre chez ta pétasse une semaine sur deux ? Hein ? De toute façon, si tu demandes le divorce, je refuserai ! ». Lorsqu’elle s’en va, il fond en larmes…

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin