Antoine réconforte Delphine qui est effondrée

 

Antoine réconforte Delphine qui est effondrée

20 / 07 / 2018

 

Alors que Delphine déprime dans sa chambre, Antoine passe la voir dans sa chambre pour discuter. Il aimerait savoir pourquoi elle a fait une crise d’hystérie devant Théo et Coralie. Sa mère, qui est assise sur le sol, le dos appuyé contre le lit, lâche : « J’ai pas envie de parler. Je me sens pas bien ». L’adolescent transgenre tente de la rassurer : « Allez, ouvre. C’est pas grave ce qui s’est passé. Ça arrive à tout le monde de péter les plombs ». Delphine cède et lui demande : « Tu m’en veux pas ? Tu m’aimes encore ? ». Il confirme : « Mais évidemment. Tu es ma maman ».

Peu après, Delphine indique à Antoine : « Théo et Coralie doivent me détester. Ton père est passé mais je n’ai pas eu la force d’ouvrir ». Son fils dit que ce n’est pas grave : « Ça leur passera ». Sa mère confie : « Je ne sais pas ce qui m’a pris. Je me souviens de rien. J’ai du dire les pires horreurs ». Antoine la questionne : « Tu en voulais à qui ? A Coralie ? A Théo ? ». Elle révèle : « Aux deux ! Au monde entier ! ». Antoine tente de la réconforter : « Parfois il faut que ça sorte. Moi tu vois, quand je me scarifiais, j’avais aucune explication. Ça me faisait mal. Je savais que ça n’était pas bien. Mais je continuais. J’avais honte ». Delphine fond en larmes et s’excuse pour sa longue absence. Son fils lui promet qu’il ne lui en veut plus. Sa mère aimerait tellement avoir sa force. Antoine lui jure qu’il est là pour la soutenir. Delphine lui promet qu’elle va rester ici pour faire « de grandes choses avec lui ».

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin