Carole Leconte étrangle Jean-Paul Boher !

 

Carole Leconte étrangle Jean-Paul Boher !

27 / 06 / 2018

Au domicile des Trésar, Samia confie à Carole Leconte : « Quand on est entré (avec Jean-Paul), j’étais persuadée qu’on allait tomber sur le corps d’Hélène et quand on est arrivé c’était celui de son mari. Il l’a battait depuis des années. C’était de la légitime défense ». La substitut du procureur demande : « Otez moi d’un doute Madame Boher : Vous avez bien quitté la police ? ». Elle confirme : « C’est Nassri et oui je suis partie ». Jean-Paul dit que c’est un voisin qui a donné l’alerte : « Et vu le tournevis à côté du corps du suspect, il a dû vouloir s’en prendre à sa femme ». La substitut du procureur lance : « Du suspect ? De la victime vous voulez dire ? Le mari n’est pas mort des coups portés à la tête mais pas strangulation ».

 

Le papa de Lucie cherche à savoir si elle est certaine de ça. Elle révèle que oui : « C’est pas moi qui le dit. C’est le légiste.  Une légitime défense par strangulation, c’est plutôt inédit, non ? ». Samia explique : « Si elle n’était pas armée, c’est peut-être la seule option qu’elle avait pour le neutraliser ». Carole Leconte balance : « Je ne marche pas avec des peut-être et des si. Je veux des preuves. Du concret ! ». A cet instant, elle tente d’étrangler Jean-Paul. Il est surpris : « Vous faîtes quoi ? ». Elle répond : « Vous avez vu, étrangler quelqu’un ça demande de la force et du temps. Votre amie avait clairement la technique. Madame Nassri, vous êtes proche d’Hélène Trésar. Elle pourrait chercher à prendre contact avec vous. Si ça arrive, je compte sur vous pour alerter vos anciens collègues. On est bien d’accord ? ».

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin