Anne à Stan : « A partir de maintenant, tu disparais de ma vie ! »

 

Anne à Stan : « A partir de maintenant, tu disparais de ma vie ! »

22 / 06 / 2018

 

Alors qu’elle retrouve Stan, Anne balance : « J’aimerais tellement que tu sois un inconnu ou un étranger ! Ça simplifierait les choses ». Il demande : « Pourquoi tu dis ça ? ». Elle révèle : « Parce que maintenant je sais qui tu es vraiment. Ça me donne envie de vomir ! Lucas m’a tout raconté. Comment tu l’as poussé dans le vide. Comment tu as mis sa sœur sur le trottoir ». Le mac tente de la persuader du contraire : « Ce sont des conneries je t’ai dit ! ». La Commissaire lâche : « Je t’ai cru mais j’ai été tellement conne ! ». Stan lui reproche de ne pas croire la parole de son frère : « Mais qu’est-ce que t’y connais à la violence toi ? Tu t’es barrée ! ».

Anne est choquée : « Mais tu n’as aucune empathie ! Tu es malade ! Tu est complètement détraqué ! ». Il indique : « Je ne savais jamais si mon père allait m’embrasser ou me démolir. C’est de sa faute si je suis comme ça et tu le sais ». La Commissaire lance : « Je sais qu’il t’as fait souffrir mais t’étais pas obligé de devenir pire que lui ! ». Le jeune homme tente de la faire culpabiliser : « Mais c’est toi qui a pris les coups de chaises ? De ceintures ? J’étais qu’un gosse putain ! Tu m’as abandonné avec la trouille au ventre ! C’est de ta faute tout ça ! ». Elle affirme en être bien consciente : « Je ne peux plus te protéger. A partir de maintenant tu es tout seul et tu disparais de ma vie ! ».

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin