Placé en garde à vue, Stan joue l'innocent face à Léo

 

Placé en garde à vue, Stan joue l’innocent face à Léo

18 / 06 / 2018

Alors qu’il est placé en garde à vue, Stan joue l’innocent face à Léo : « C’est Luna qui est venue m’agresser. Moi je n’ai fait que me défendre ». Le Capitaine Castelli lance : « Bien sûr. Mais ce n’est pas ce que j’ai vu en arrivant sur place ». Le mac indique : « Elle avait une bombe lacrymogène. Je n’allais pas me laisser gazer quand même ? D’ailleurs, c’est interdit ce genre de trucs je crois ». Le policier perd patience : « Se faire passer pour un flic, c’est interdit ou pas ? Je parle de la descente que vous avez organisé dans son hôtel, le Celeste. Madame Torres dit que vous portiez un brassard de police pour mieux la convaincre de vous confier les gamins ».

 

Stan nie : « Je ne connais pas cet endroit. J’y suis jamais allé. Encore moins habillé en flic. Pourquoi j’aurais fait un truc aussi con ? ». Léo lâche : « Pour récupérer tranquillement votre main d’œuvre ». Le mac dit qu’il doit le confondre avec un autre. Le Capitaine Castelli est catégorique : « Je t’assure que non ! On sait que tu fais bosser des gamins, que t’as construit tout un business sur leur dos ». Stan fait semblant de ne pas savoir de quoi il parle : « Mais quel business ? De quoi vous m’accusez ? ». Léo révèle : « Proxénétisme, vols en bande organisée, à quoi s’ajoute tentative d’homicide et usurpation d’autorité publique ». Stan demande : « Vous avez des preuves pour me parler comme ça ? ». Le père de Barbara annonce : « C’est le procureur qui va décider des poursuites. Mais je le sens bien. Je dirais que tu vas prendre perpète ». Le jeune homme lui remet le numéro de son avocat…

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin