Anémone à Céline : « Vous m'avez évité un divorce pitoyable »

 

Anémone à Céline : « Vous m’avez évité un divorce pitoyable »

13 / 06 / 2018

 

Au commissariat, Céline assiste à l’interrogatoire de Philippe Duchêne par Carole Leconte en présence d’Anémone. L’avocate lance à la mère de Jeanne : « Je suis désolée ». La femme d’affaires réplique : « Non. Vous n’êtes pas désolée. Vous avez démasqué un assassin et vous êtes fière de vous au contraire ». La fille de Frémont indique : « J’aurais préféré que ça ne soit pas l’homme que vous alliez épouser ». Anémone lâche : « Vous êtes trop sentimentale Maître. Ça n’est pas mon cas. Je préfèrerais toujours la vérité à l’aveuglement ».

L’avocate imagine que ce n’est pas facile de piéger l’homme qu’on aime : « Pourtant, vous avez accepté tout de suite ». La mère de Jeanne révèle : « Vous m’avez évité un divorce pitoyable et un scandale retentissent. Je vous en remercie ». Céline souligne : « Et si Duchêne avait été innocent, il ne vous aurait jamais pardonné ». Anémone répond : « C’était un risque à prendre. Peut-être que mon inconscient a vu dans cette occasion une porte de sortie pour éviter au mariage ».

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin