Franck avoue à Céline qu'il a vraiment eu peur de la perdre

 

Franck avoue à Céline qu’il a vraiment eu peur de la perdre

12 / 06 / 2018

 

Devant le commissariat, Franck dit à Céline qu’il a eu peur de la perdre lorsqu’il a appris qu’elle était en train de menacer Philippe Duchêne avec une arme : « Tu avais l’air tellement mal hier ». L’avocate confie : « C’était pour de faux ». Il est surpris : « Quoi ? Ton angoisse et ta fébrilité, c’était du faux ? Putain, c’est un peu flippant comme tu joues bien la comédie ». L’avocate reconnaît : « Mon numéro de dépressive au bord de l’implosion marche plutôt bien. Et pour cause. Pardon d’avoir triché avec toi ». Le beau-père d’Emma demande : « Pourquoi tu ne m’as pas dit ce que t’allais faire ? Je t’aurais aidé ? ».

La fille de Frémont répond : « C’est justement pour ça que je ne t’ai rien dit. C’est bon, t’as pris assez de risques comme ça. Je ne voulais pas te mettre en danger ». Le papa de Noé lance : « Oui, c’est vrai que c’est mieux d’agir toute seule et de risquer ta vie ». Céline explique : « Je ne risquais pas grand-chose. La substitut Leconte était en embuscade avec la police ». Franck est surpris : « Mais qu’est-ce qui lui de t’envoyer là-bas ? ». La fille de Frémont confie : « Tu crois que l’idée vient d’elle ? C’est moi qui ai pensé à piéger Duchêne et j’ai eu la chance qu’elle me suive. Maintenant, il est sous les verrous, c’est ce qu’on voulait, non ? ». Il regrette d’avoir raté ça.

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin