Philippe Duchêne à genoux devant Céline !

 

Philippe Duchêne à genoux devant Céline !

11 / 06 / 2018

Le jour du mariage, Anémone interroge Philippe Duchêne afin de savoir s’il a bien pris les alliances. Il confirme : « Tout est sous contrôle ma chérie ». A cet instant débarque Céline, armée : « Les mains en l’air ! Tous les deux ! ». Le patron de CaféCao lui demande de se calmer mais elle s’énerve encore plus : « Vous avez tué Michel Méziant hein ! Vous pensiez vous en sortir parce que vous êtes puissant espèce d’ordure ! Mais c’est terminé ! Vous allez avouer ! ». Philippe Duchêne réplique : « A la justice peut-être. Je pourrais expliquer mon innocence ». L’avocate est en pleine crise de folie : « Ne bougez pas ! Vous me prenez pour une idiote ? Je les connais les types comme vous ! Ça se croit au-dessus des lois ! ». Il l’invite vraiment à se calmer.

 

Elle affirme : « Je suis calme. Je suis très calme ! Je vais enfin rendre justice à Bastien Rondo. Il va pouvoir reposer en paix ! ». Anémone prend la parole : « Maître Frémont, on doit pouvoir se parler ». Céline la menace : « Je suis venue vous voir et vous ne m’avez pas crue ! ». La mère de Jeanne reconnaît qu’elle a eu tort : « Donnez-moi votre arme. Vous allez m’expliquer ». La fille de Frémont lui tire dessus. Anémone s’écroule sur un canapé dans le jardin. Philippe Duchêne hurle : « Anémone ». Céline le vise : « Vous voulez la rejoindre ? A genoux ! ».

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin