Céline met en scène une fausse crise d'angoisse pour piéger Frémont !

 

Céline met en scène une fausse crise d’angoisse pour piéger Frémont !

05 / 06 / 2018

En pleine crise d’angoisse, Céline débarque dans la chambre de Frémont au Celeste : « C’est toi qui avait raison. J’aurais dû t’écouter. Franck a été arrêté. A cause de moi il est en prison ». Son père lui demande de se calmer : « Il va s’en sortir ». Elle poursuit : « Mais non ! Et c’est de ma faute ! J’ai tellement voulu innocenter Bastien Rondo ». Le retraité dit : « Tu n’as pas à t’en vouloir ».

 

L’avocate confie qu’il a été à ses côtés sur l’enquête parce qu’il a des sentiments pour elle : « Maintenant il va tout perdre ! Son boulot, sa famille ! J’ai tout gâché ! Papa, j’ai déçu tous les hommes qui ont eu le malheur de s’intéresser à moi. J’ai déçu tout le monde ! Même toi ! J’ai un poids sur la poitrine ! J’arrive pas à respirer ». Frémont tente de la rassurer : « C’est juste une crise d’angoisse. Tes médicaments sont dans ton sac ? ». Elle répond que non : « Ils sont au cabinet… Tu peux aller me les chercher ? ». Il accepte : « Je reviens dans deux minutes ». Lorqu’il part, Céline arrête de pleurer… Elle a mis tout ça en scène pour le faire sortir de la pièce et la fouille en son absence…

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin