Céline fait chanter Philippe Duchêne !

 

Céline fait chanter Philippe Duchêne !

05 / 06 / 2018

 

Au cabinet, Céline annonce à Philippe Duchêne qu’elle voudrait lui parler de Franck : « C’est moi qui le représente dans le cadre de la plainte que vous avez déposé contre lui ». Le futur mari d’Anémone lance : « Votre client va regretter de s’être attaqué à moi. Il risque de prendre très cher ». L’avocate révèle : « Tout est de ma faute. J’ai eu tort de l’embarquer dans cette enquête absurde ». Le propriétaire de l’entreprise CaféCao demande : « Vous êtes en train de me dire que j’aurais aussi dû porter plainte contre vous ? ». Elle reconnaît que oui : « Si vous voulez, oui. Je me suis conduite comme une idiote et je le regrette sincèrement. Mais Franck n’a rien à voir dans cette histoire ».

Philippe Duchêne balance : « Vous êtes peut-être le cerveau mais Franck reste le bras armé. Au fait, vous le remercierez. En tant qu’espion, il est nul. Mais en tant qu’électricien, il est très doué. Il a réussi à réparer la panne de mon compteur avant de voler tous mes dossiers ». La fille de Frémont affirme : « C’est quelqu’un de bien. Il ne mérite pas ce qui lui arrive. Alors, s’il vous plait, soyez indulgent et retirez votre plainte ». L’homme l’interroge : « Et j’y gagnerais quoi ? ». L’avocate s’engage à arrêter définitivement son enquête sur Bastien Rondo. Le futur mari d’Anémone indique : « Mais elle est au point mort votre enquête… Vous ne savez rien ». Elle explique : « Mais j’en sais suffisamment sur vos liens avec Michel Méziant depuis les années 90 pour alerter la presse. Et avant ça, je demanderais à un Juge d’étudier les dossiers trouvés dans votre ordinateur. J’espère que vos affaires sont vraiment clean ».

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin