Eric Norman annonce à Franck qu'il est vraiment mal barré !

 

Eric Norman annonce à Franck qu’il est vraiment mal barré !

04 / 06 / 2018

Au commissariat, Eric Norman interroge Franck qui est en garde à vue après avoir été accusé d’espionnage industriel par Philippe Duchêne. L’électricien demande : « Je peux passer un coup de fil ? ». Le policier répond : « Ça dépend de vous. Tant que vous racontez n’importe quoi, nous on continue ». Le beau-père d’Emma lâche : « Ecoutez. J’ai le droit à un appel. C’est la loi, non ? ». Eric Norman balance : « Votre avocate est en chemin. Vous lui demanderez. Elle s’en occupera ». Franck le supplie de le laisser appeler sa belle-fille : « Elle doit être morte d’inquiétude ».

 

Le policier lance : « Ça, il fallait y penser avant à votre belle-fille ! ». L’électricien explose : « Mais avant quoi ? Je ne sais même pas ce qu’on me reproche ! ». Eric Norman reste calme : « Ecoutez, on va arrêter de jouer au con là. Vous faisiez quoi chez Monsieur Duchêne ? ». Franck confie : « J’ai réparé son installation électrique. Il avait contacté trois électriciens avant. Demandez lui, vous verrez ». Le policier révèle : « Et le disque dur qu’on a retrouvé dans vos outils ? Vous faites dans la sauvegarde informatique aussi ? ». Le papa de Noé jure : « Je ne sais même pas comment il s’est retrouvé là ce truc ». Eric Norman lui conseille de coopérer : « Parce que là, vous risquez de prendre cher. Duchêne vous accuse d’espionnage d’industriel ! ». Franck est choqué d’entendre ça : « Mais c’est n’importe quoi ! C’est lui le criminel ! C’est lui qui devrait se retrouver en taule ! ». Le policier réplique : « Ah d’accord. C’est ça votre tactique de défense ? Les hommes d’affaires, tous des pourris ». L’électricien demande à voir son avocate. Eric Norman termine : « J’espère qu’elle est douée parce que là, vous êtes vraiment mal barré ».

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin