Frémont raconte le passé psychotique de Céline à Franck

 

Frémont raconte le passé psychotique de Céline à Franck

24 / 05 / 2018

 

Après avoir reçu un appel de détresse de Céline qui lui disait être encore harcelée par des appels anonymes, Franck demande les clés de chez elle à Frémont. Ils se rendent ensemble dans sa maison mais elle n’est pas là. Sur la table basse du salon, le retraité remarque que le téléphone fixe est explosé. L’électricien lance : « Ça veut dire quoi ça ? ». Frémont confie : « Je ne sais pas ». Le beau-père d’Emma révèle : « Sur le message vocal qu’elle m’a laissé elle me disait que quelqu’un la harcelait. Il a dû se passer quelque chose. J’appelle la police ». Le retraité le stoppe : « Attendez. Je crois que Céline n’ait été rattrapée par ses vieux démons : Crises de panique, délires de persécution, excès de violence. Après, ça sera les tranquillisants et puis… ».

Franck est surpris : « Attendez, je n’ai pas l’impression qu’on parle de la même personne là ». Frémont tente de lui faire comprendre : « Vous ne connaissez qu’un côté de ma fille ». L’électricien indique : « Elle a été perturbée par la prise d’otages. Un type s’est flingué sous ses yeux ». Le retraité est catégorique : « La prise d’otages n’a été qu’un déclic. Elle a toujours été instable même quand elle était enfant ». Le beau-père d’Emma balance : « Elle avait peut-être ses raisons. On n’est pas instable par hasard ». Il confie : « Si vous saviez ce qu’on a enduré ma femme et moi : « Elle fait des épisodes psychotiques. Dans ces moments là, elle est capable de tout comme se détruire elle-même. Je la trouve agitée depuis la semaine dernière. Je pensais que votre présence serait bénéfique mais manifestement non ». Franck demande : « Qu’est-ce qu’on doit faire ? ». Il annonce : « La retrouver vite ».

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin