Patrick parvient à rassurer Babeth qui a peur qu'il craque à nouveau pour Anne !

 

Patrick parvient à rassurer Babeth qui a peur qu’il craque à nouveau pour Anne !

18 / 05 / 2018

 

Alors qu’elle fait la vaisselle, Babeth remarque que Patrick rentre tôt à la maison. Il annonce : « Comme je savais que tu ne travaillais pas aujourd’hui… ». Elle révèle : « Ah ça tombe mal car je viens d’accepter de remplacer une collègue. Je vais rentrer tard. Il ne faut pas que tu m’attendes. Par contre, je t’ai laissé à bouffer dans le frigo. Tu as juste à acheter du pain ». Avant de la laisser partir, il confie : « J’ai un truc à te dire. La Commissaire reste au Mistral. Elle ne partira pas ». Elle est surprise : « Super ! Et tu me dis ça comme ça entre deux portes ? Je ne veux pas que tu continues à bosser avec cette nana qui est amoureuse de toi. C’est clair ? ». Le Commandant Nebout lâche : « Elle n’est pas amoureuse de moi ! ». Sa femme balance : « Elle me l’a dit ! ».

Patrick dit que c’était sans doute sous le coup de l’émotion : « On en a parlé. Il n’y a aucune ambiguïté entre nous ». L’infirmière est agacée : « Dans 5 minutes tu vas me dire qu’il s’est rien passé même ! ». Patrick affirme : « C’était un accident pour elle comme pour moi. On en a parlé et on a été très clairs là-dessus ». Babeth est certaine qu’Anne va de nouveau lui sauter dessus. Son mari monte en pression : « Qu’est-ce que j’aurais dû dire moi quand tu as couché avec Stéphane ? J’allais exiger qu’il quitte l’hôpital ? ». L’infirmière explique : « Ça n’a rien à voir. Nous n’étions pas amoureux ni l’un ni l’autre. Elle elle t’aime ! Ça se voit comme le nez au milieu de la figure ! ». Patrick hurle : « Mais c’est toi que j’aime ! Les autres j’en ai rien à foutre ! Toi tu es la femme de ma vie ! Merde ! ». Touchée, elle le prend dans ses bras et l’embrasse !

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin