Roland à Mirta : « J'ai tellement eu peur de ne jamais te revoir »

 

Roland à Mirta : « J’ai tellement eu peur de ne jamais te revoir »

16 / 05 / 2018

 

Au Bar du Mistral, Mirta aide Roland à ranger la salle. Depuis la prise d’otages de Céline et Franck, elle ne cesse de s’occuper l’esprit. Son mari remarque qu’elle est épuisée : « Non mais regarde tes petits yeux ». Elle avoue : « Je n’ai pas fermé l’œil de la nuit. J’ai encore le cœur qui bat à 100 à l’heure ». Le père de Thomas dit que ça va aller. Sa femme lâche : « Tu te rends compte. Si Bastien Rondo avait eu les explosifs. Il aurait fait sauter tout le quartier ».

Roland lui demande de ne plus penser à ça. Elle aimerait bien être aussi calme que lui. Il révèle : « Tu crois que je n’ai pas eu peur ? ». La mère de Luna répond : « Mais je ne sais pas ». Il avoue : « J’étais mort de trouille, tétanisé. Le pire moment c’était quand on était tous confinés là ». Mirta est surprise : « Pourtant vous étiez tous en sécurité ». Son mari confie : « Mais je n’arrêtais pas de penser à toi, toute seule, en panique, dans l’hôtel. J’ai tellement eu peur de ne jamais te revoir ». Elle le prend dans ses bras : « Oh mon amour. Je suis là, je suis là ».

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin