Nathan tente de faire machine arrière avec Rochat

 

Nathan tente de faire machine arrière avec Rochat

09 / 05 / 2018

 

Au Lycée Vincent Scotto, Nathan avoue à Rochat : « Je sais que c’est moi qui vous ai demandé d’engager Aurélie mais ce n’est pas une bonne idée ». Le Proviseur est surpris : « Moi qui pensait vous faire plaisir ». Le prof d’anglais annonce : « C’est un début d’histoire d’amour. Ce n’est pas très glamour de se croiser dans la salle des profs ou au réfectoire ». Rochat indique : « Vous êtes assez grand pour faire la part des choses. Ici, en journée, vous côtoyez votre collègue. Et le soir, en rentrant, c’est Aurélie, votre compagne ». Nathan révèle : « La vérité, c’est que je n’ai pas très envie qu’elle me voit dans mon milieu professionnel ».

Le Proviseur est intrigué : « Pourquoi ? Vous avez quelque chose à cacher ? ». Il indique que sa carrière n’est pas la meilleure facette de sa vie : « On ne va pas se mentir… Je ne suis pas le prof le plus respecté de Scotto ». Rochat reconnaît que l’autorité n’est pas sa qualité première mais qu’il est apprécié par les élèves. L’oncle de César pense qu’il devait être plus intégrer dans l’équipe pédagogique et ajoute : « Si Aurélie vous aime, elle sera capable de vous aimer comme vous êtes là. Allez, au boulot. Nous avons une réputation à vous faire ».

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin