Matéo à Abdel : « T'es une petite pute qui bosse pour les flics »

 

Matéo à Abdel : « T’es une petite pute qui bosse pour les flics »

30 / 04 / 2018

 

Après avoir été au parloir avec Alison, Abdel revient dans sa cellule. Matéo l’interroge : « Ça s’est bien passé avec ta copine ? ». Il réplique : « Les nouvelles vont vite ». L’oncle de Catano lui rappelle : « Je suis au courant de tout dans cette prison. C’est ma résidence secondaire, nette d’impôts. Comme tu risques d’y passer quelques années, je vais te montrer quelque chose. Comment ont fait pour savoir si quelqu’un a touché à tes affaires ? ». Le fils de Karim répond : « Je ne sais pas ».

Matéo explique : « Elles sont placées avec des petits repères, que je suis le seul à voir. Mon téléphone portable est calé sur une petite marque là. Tu l’as vois ? Ce matin il était en travers, ça veut dire que quelqu’un l’a touché pendant que je dormais pour voir mes messages ». Abdel lui jure que ce n’est pas lui : « Il y a peut-être quelqu’un qui est rentré pendant la nuit ». Le Chef des Liberati balance : « Tu le jures sur la tête de qui ? De ton père que t’as trahi pour mes beaux yeux ? ». Il réplique : « Sur la tête de ma mère. Et puis c’est vrai. Qu’est-ce que j’aurais fait avec votre téléphone. Ça n’a aucun intérêt ». Matéo termine : « Peut-être que tu dis la vérité ou que t’es une petite pute qui bosse pour les flics ».

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin