Céline refuse de céder à la pression de Samia et Alison

 

Céline refuse de céder à la pression de Samia et Alison

13 / 04 / 2018

 

Céline est catégorique avec Alison : « N’insistez pas ! Je ne défendrais pas Abdel ! Point barre ! Et maintenant s’il vous plait laissez-moi, j’ai du travail ». L’employée du Bar du Mistral lui suggère au moins de transmettre ses demandes de visites. L’avocate l’invite à se tourner vers un confrère. A ce moment-là débarque Samia : « Je viens te voir pour Abdel ». La fille de Frémont est agacée : « C’est une blague ? ». La maman de Lucie explique : « Oui, je sais que t’as porté plainte contre lui ». Céline confirme : « A cause de lui et de ses amis mafieux j’ai passé deux semaines avec la peur de me prendre une balle. Sans compter qu’il a tué un policier ». La femme de Jean-Paul poursuit : « Justement, je me suis renseignée et j’ai noté pas mal d’irrégularités dans l’enquête sur les circonstances du Commandant Nebout ». Alison est étonnée : « Genre ? ».

Samia annonce : « La bande de vidéo surveillance est incomplète et j’ai remarqué qu’ils ont interrogé aucun témoin. A mon avis le dossier va être classé très rapidement. C’est un peu suspect non ? ». L’employée du Bar du Mistral lâche : « Si le flic a fait un truc moche et que ses potes tentent de le couvrir peut-être qu’Abdel avait des raisons de lui rentrer dedans. Samia réplique : « Des raisons non mais des circonstances atténuantes peut-être. Mais sans son avocate tout ça ne sert à rien ». Céline leur conseille de ne pas insister. Samia ne l’écoute pas : « Mais tu vois bien qu’il y a un truc qui cloche ! Toi-même t’arrêtes pas de dire depuis le début que t’arrives pas à croire qu’il en soit arrivé là ». L’avocate confirme : « Oui, mais c’est vrai ». La maman de Lucie la supplie : « Si t’as un doute, tu dois aller le voir et le défendre ». Céline termine : « Non je suis désolée mais c’est non ! ».

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin