Tristesse et nostalgie chez les Nebout après la mort de Patrick

 

Tristesse et nostalgie chez les Nebout après la mort de Patrick

10 / 04 / 2018

Chez les Nebout, à l’heure du petit déjeuner, tout le monde pense à Patrick qui vient de se faire tuer par Abdel. Léa lance : « On dirait qu’il va revenir d’une minute à l’autre ». Jocelyn poursuit : « Pour nous faire une petite blague ». L’interne demande : « Pourquoi c’est tombé sur lui ? ». Yolande indique : « Parce que c’était le meilleur ». Son mari ajoute : « Le plus généreux, le plus courageux ». Babeth tente de remonter le moral à tout le monde : « Allez, allez. Il n’aimerait pas nous voir comme ça là ». Sa mère se propose : « Vous voulez que j’aille acheter quelque chose à manger ? Un truc qui vous ferait plaisir ? ».

 

Léa répond qu’elle n’a pas faim. Jocelyn pense que Patrick n’est pas mort : « Son corps nous a quitté mais je sens encore sa présence ». Sa femme avoue qu’elle ressent la même chose : « Une chaleur réconfortante ». Léa hurle : « C’est bon ! J’ai pas envie d’entendre ça ! Il est plus là, il ne reviendra pas, c’est fini ! » puis file dans sa chambre.

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin