Blanche est détruite à l'idée d'avoir aimé un monstre !

 

Blanche est détruite à l’idée d’avoir aimé un monstre !

03 / 04 / 2018

A l’hôpital Marseille-Est, Patrick prend des nouvelles de Blanche après avoir appris par le médecin qu’elle doit sortir dans l’après-midi. Elle lui annonce qu’elle se sent vide. Le Commandant Nebout dit qu’il a quelques questions à lui poser pour clore l’enquête : « Est-ce que vous vous sentez capable d’y répondre maintenant ? ». Elle réplique : « Si vous en avez besoin ». Le mari de Babeth explique : « En fait il s’agit surtout des derniers moments que vous avez passé avec lui ». Elle confie : « Il voulait qu’on meure ensemble ». Patrick pense qu’elle a refusé de boire le poison.

La maman de Johanna et Noé poursuit : « Non. Au début j’ai dit oui. Je voulais mourir moi aussi. J’avais tellement honte. Et puis au dernier moment j’ai pas pu. Je n’ai même pas eu le courage. J’ai voulu le tuer hier soir mais votre belle-fille était là pour m’en empêcher. Elle vous la dit ? ». Il lui indique que non. Blanche demande : « Pourquoi vous ne m’arrêtez pas ? ». Le Commandant Nebout remarque qu’elle est sous le choc de ce qui s’est passé. La prof de français tente de lui faire comprendre : « Vous me l’avez toujours dit et je ne vous ai pas cru. A cause de moi, des femmes sont mortes ». Patrick souligne : « Vous avez été manipulée. Vous aussi vous êtes une victime ». En larmes, elle avoue : « Il rentrait amoureux, il me prenait dans ses bras, il m’embrassait alors qu’il venait de tuer une femme. Moi aussi j’étais amoureuse au point de l’épouser. C’était le beau-père de mon fils. Je vais devoir vivre avec ça ».

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin