Bruce Tessore (Nicolas) se confie sur son départ de PBLV : « J'étais triste parce qu'on abandonne un personnage, quelque chose qui sort de vous »

 

Bruce Tessore (Nicolas) se confie sur son départ de PBLV : « J’étais triste parce qu’on abandonne un personnage, quelque chose qui sort de vous »

30 / 03 / 2018

 

Arrivé en 2015, d’abord discrètement, dans Plus belle la vie, avant que son personnage ne devienne l’une des pièces maîtresse des intrigues, le comédien Bruce Tessore qui interprète Nicolas Berger alias l’Enchanteur a séduit de nombreux téléspectateurs. Dans une interview accordée au site Sudinfo.be, il confie qu’il est bien plus « sympathique » dans la vraie vie qu’il n’est « serial killer ».

Et en dit un peu plus sur son parcours de vie, entamé sur les courts de tennis. « Quand j’avais 20 ans avec des potes on écrivait et on mettait en scène pas mal de courts-métrages. Je faisais pas mal de compèt de tennis, c’est vrai que j’étais un bon joueur français, mais j’ai abandonné. Je ne pouvais pas aller plus loin dans la compétition et, en plus, j’ai été suspendu à ce moment-là pour mauvais comportement sur les courts. Mais j’avais atteint ma limite ».

Pas de regret donc du côté du beau Bruce Tessore car cette période raquette à la main lui « sert pas mal aujourd’hui. On devient forcément beaucoup plus combatif mentalement ! ».

Vous êtes triste que l’aventure de Nicolas connaisse une fin ?

« Il faut bien mourir un jour ! (rires) Mais oui, j’étais triste parce qu’on abandonne un personnage, quelque chose qui sort de vous. Mais il ne faut pas s’enterrer dans un personnage ».

D’autant plus qu’un tueur en série, on n’en joue pas tous les jours…

« Oh j’espère en être à mes débuts ! Je préfère jouer ça que le gentil ».

Passer par la case Plus belle la vie, ça apporte quoi ?

« Au bout de quelques mois, on commence à rencontrer le public. Et ce qui est très perturbant, c’est de voir la différence entre ce que pensent les gens et ce que pensent les patrons de chaîne. Il y a un écart terrible je trouve. J’ai fait beaucoup de publicités pour gagner ma vie et ça m’a été reproché. Mais les gens, eux, ne me disent pas ça, ils ne compartimentent pas. À partir du moment où ils aiment l’acteur, ils ont envie de le voir, peu importe où. Et c’est ça que je retiendrai, le retour du public ! ».

Et la prochaine fois que le public retrouvera Bruce Tessore, ce sera sur les planches à la rentrée.

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin