Estelle raconte son black-out à Patrick

 

Estelle raconte son black-out à Patrick

29 / 03 / 2018

 

Au commissariat, Estelle annonce à Patrick qu’elle a fait un black-out de 48 heures entre le vendredi et le lundi matin : « C’était le 5 mars. En fait, c’était comme si j’avais bu. Je me suis levée, j’étais hyper vaseuse. Sauf que je ne bois jamais. Après c’est passé dans la journée et puis je n’y ai plus pensé. Quand je me suis levée, j’ai trouvé un pétale de lys blanc au pied de mon lit ». Johanna prend la parole : « Et tu m’as dit aussi que ça sentait le dissolvant ? ». L’esthéticienne reconnaît : « Oui, c’est vrai ». Le Commandant Nebout indique : « En même temps vous vivez au-dessus d’un salon de beauté ».

La jeune femme explique : « Oui, mais d’habitude ça ne sent pas comme ça et puis je ne me fais jamais mes ongles dans la chambre ». La fille de Blanche est persuadée que l’Enchanteur est venu chez elle et qu’il a été interrompu. Patrick lâche : « Ou alors il a renoncé comme il l’a fait avec vous dans la forêt. C’était la thèse de Quercy (la profileuse), celle d’un tueur qui veut se soigner ». Estelle est surprise : « Attendez. Vous pensez vraiment que l’Enchanteur était chez moi pendant que je dormais ? ». Le Commandant Nebout répond : « C’est encore un peu tôt pour le dire. Mais si vous êtes d’accord, le laboratoire va analyser l’un de vos cheveux ». Elle accepte : « Oui bien sûr ». Patrick lui explique que si elle a été anesthésiée par l’Enchanteur, on va pouvoir retrouver la trace même si longtemps après. A cette instant, la Commissaire arrive et annonce qu’il y a du nouveau…

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin