Céline reste neutre pour protéger Abdel

 

Céline reste neutre pour protéger Abdel

27 / 03 / 2018

 

Au cabinet, Céline voit débarquer Jean-Paul : « On avait rendez-vous ? ». Il répond : « Non. Abdel n’est pas là ? ». Elle indique : « Non. Mais je peux lui dire que vous êtes passé ». Le Lieutenant Boher avoue ensuite : « En fait, c’est vous que je viens voir. Vous savez où été Abdel vendredi dernier entre 18 et 19 heures ? ». La fille de Frémont cherche à savoir : « Pourquoi vous me demandez ça ? Dites-moi de quoi il s’agit. Vous enquêtez sur lui ? Il est soupçonné de quelque chose ? ». Le mari de Samia confie : « Non. On enquête sur l’un de ses clients, Catano Liberati. On le soupçonne d’avoir agressé l’un de nos collègues ».

Céline demande : « Et quel rapport avec Abdel ? ». Il explique : « Il dit qu’il était avec lui. En gros, il lui sert d’alibi quoi ». L’avocate ne comprend pas très bien pourquoi il met en doute sa parole. Jean-Paul lui pose la question : « Est-ce qu’il était chez lui vendredi dernier entre 18 et 19 heures ? ». La fille de Frémont répond : « Mais j’en sais rien. Moi-même j’étais absente. J’étais en rendez-vous à l’extérieur. Ce n’est pas dans mes habitudes de surveiller mes associés et encore moins de parler d’eux avec la police ». Le Lieutenant Boher la comprend mais lui révèle avoir l’impression qu’Abdel part en vrille en ce moment.

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin