Un climat de psychose s'installe au Mistral !

 

Un climat de psychose s’installe au Mistral !

26 / 03 / 2018

 

Au Bar du Mistral, Roland annonce à Patrick avoir de la peine pour la disparition de Cécilia : « Elle était jeune. Elle avait tout pour réussir ». Mirta poursuit : « La pauvre. C’est horrible ». Le Commandant Nebout lance : « Et puis ce meurtre, c’est peut-être le début d’une nouvelle série »… La mère de Luna demande : « Alors, l’Enchanteur est de retour ? ». Le mari de Babeth confie : « Sans doute, oui. En tout cas, n’importe quelle femme devient une cible potentielle ». Mirta a peur : « Alors ça veut dire qu’on va revivre le même climat de terreur que la dernière fois ? ».

Roland lâche : « L’important est d’éviter de nouvelles victimes. Qu’est-ce que vous nous conseillez de faire ? ». Patrick répond : « Prévenez vos clients, vos voisins. Il faut qu’aucune femme ne sorte seule ». La mère de Luna sait qu’il a raison : « Je vais faire passer le mot au comité de quartier, à la paroisse et au Celeste ». Son mari décide de garder un œil sur ses clients et de raccompagner Barbara et Alison après le service. Le Commandant Nebout dit que si tout le monde était aussi impliqué qu’eux cela faciliterait la tâche à la police. Mirta cherche à savoir si les flics ont une piste. Patrick reconnaît : « Je préfère ne pas en parler. On joue une course contre la montre ». Quand Nicolas entre dans le bar, le mari de Babeth insiste bien : « L’Enchanteur peut être n’importe où. Il peut frapper à n’importe quel moment ».

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin