Abdel élude les questions de Jean-Paul sur son client

 

Abdel élude les questions de Jean-Paul sur son client

23 / 03 / 2018

 

A l’improviste, Jean-Paul passe voir Abdel dans son cabinet : « On peut se parler deux minutes ? ». Il répond : « Oui, je t’en prie. Installe-toi ». Le Lieutenant Boher lance : « On m’a dit que ton père n’était pas très en forme ». L’avocat confirme : « Oui, c’est vrai. En fait, je suis en train de m’en occuper. C’est pour me parler de lui que t’es venu ? ». Le papa de Lucie annonce : « Non. J’ai besoin d’infos sur l’un de tes clients : Catano Liberati. D’après l’un de ses voisins, ça fait longtemps qu’il n’est pas rentré chez lui. Tu sais pas où on peut le trouver par hasard ? ». Abdel réplique : « Ah non. Qu’est-ce que tu lui veux ? ».

Le Lieutenant Boher révèle : « Il a fait une grosse connerie ». L’ex de Barbara cherche à en savoir plus : « C’est un peu court. Tu veux pas essayer de m’expliquer un peu ? ». Jean-Paul lui indique : « Bah disons que ça serait bien qu’il vienne nous voir de lui-même ». L’avocat promet de lui transmettre le message quand il l’appellera. Le Lieutenant Boher est surpris : « Je croyais que c’était fini ce genre de clients pour toi ». Le fils de Karim répond : « Les voyous ? Je suis pénaliste. C’est eux qui me font bouffer ». Le papa de Lucie pense qu’il n’est quand même pas obligé de prendre ce genre de profil. Abdel refuse de s’occuper des vols de sacs à main et des arnaques de cartes. Avant de partir, le Lieutenant Boher lui suggère de faire attention à lui. Abdel envoie ensuite un message à Catano Liberti pour lui demander de lui téléphoner au plus vite !

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin