Clément : Son plan pour qu'Antoine soit en sécurité !

 

Clément : Son plan pour qu’Antoine soit en sécurité !

16 / 03 / 2018

Chez les Bommel, Clément explique à Antoine qu’il fallait qu’il porte plainte contre ses agresseurs qui ont arraché sa chemise pour voir ses seins au Lycée Vincent Scotto pour qu’ils comprennent la gravité de leur acte et pour leur montrer de quel côté est la justice. L’adolescent transgenre lâche : « Au moins ça prouve que t’es prêt à me défendre ». Son père promet : « Je serai toujours de ton côté, quoi qu’il arrive. Maintenant la question c’est qu’est-ce qu’on va faire ? Ce qui s’est passé ça t’a pas fait réfléchir ? Car même si cela sont hors état de nuire, il y en aura d’autres ». Antoine demande : « Et donc ? ».

 

Le compagnon de Coralie balance : « Tu ne crois pas que ça a assez duré ? T’a fait ton expérience, t’a vu le résultat. Maintenant, ça serait bien que tu reprennes le cours normal de ta vie ». L’adolescent transgenre est agacé : « Pendant quelques secondes j’ai vraiment cru que t’allais assurer. Putain mais tu t’attendais à quoi ? Que je redevienne ta petite fifille tout ça parce que je me suis fait agresser ? ». Clément dit qu’il n’a pas envie qu’ils s’engueulent. Antoine hurle : « Alors arrête de faire comme si je faisais ça pour me rendre intéressant. Je ne deviendrai pas comme avant. Ça n’arrivera pas ! ». Dans ce cas, son père est catégorique : « Il faut que tu quittes Scotto et qu’on te trouve un autre lycée ». Son fils est certain que ça ne changera rien. Clément insiste : « Et si tu t’inscris en tant qu’Antoine ? ». Ce dernier demande : « Mais tu serais ok pour ça ? ». Le compagnon de Coralie révèle : « Tout ce que je veux, c’est que tu sois en sécurité. S’il faut passer par là, je suis prêt à le faire ».

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin