Patrick tente de faire comprendre à la Commissaire qu'Anne Quercy est morte à cause de lui !

 

Patrick tente de faire comprendre à la Commissaire qu’Anne Quercy est morte à cause de lui !

09 / 03 / 2018

 

Au commissariat, Patrick demande à Anne de mobiliser des moyens sur l’enquête autour de la disparition du Docteur Alibert. La Commissaire est choquée : « Vous voulez faire ça pour un type majeur et vacciné qui ne s’est pas présenté à son boulot depuis 4 jours ? ». Le Commandant Nebout indique : « Ce n’est pas n’importe qui ». Anne le sait : « Alibert a servi d’alibi à Nicolas Berger que vous soupçonniez du meurtre de Nadine Pelrin et de Claire Mougin. J’ai lu le dossier que vous avez déposé sur mon bureau hier soir ». Le mari de Babeth lâche : « Je ne vous demande pas la lune. Juste le traçage du portable d’Alibert ». La Commissaire réplique : « Si je ne suis pas convaincue moi-même du bien-fondé de cette surveillance, comment voulez-vous que j’arrive à convaincre le proc ? ». Patrick révèle : « Anne Quercy, la profileuse qui a collaboré avec moi sur l’enquête de l’Enchanteur, c’est elle qui a établi la première le lien entre Alibert et Berger. J’étais septique comme vous et elle est morte ».

Anne dit qu’il n’a pas à se sentir coupable. Il répond : « Bien sûr que si ! Elle a été tuée par Berger parce qu’elle avait découvert qu’il était l’Enchanteur et qu’elle mettait en doute ses alibis. J’aurais pu empêcher ça. Si j’avais cru sa thèse, elle serait encore en vie aujourd’hui ». La Commissaire l’écoute mais ne sait pas comment l’aider : « Bon, allez-y. Allez voir Revel et dites-lui ce que vous venez de me dire. Vous arriverez mieux à le convaincre que moi. Le mari de Babeth confie : « Non. Il ne faut surtout pas évoquer l’Enchanteur. Revel est proche de Berger, surtout depuis qu’il l’a sauvé. Si c’est moi qui fait la demande, il va encore penser que je m’acharne contre son nouvel ami ». Anne lance : « Et il n’aura pas tort. Vos soupçons sur Berger ne s’appuient sur rien de tangible ». Le Commandant Nebout termine : « C’est mot pour moi ce que j’avais dit à Quercy ».

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin