Samia / Jean-Paul Boher : L'ULTIME EXPLICATION !

 

Samia / Jean-Paul Boher : L’ULTIME EXPLICATION !

21 / 02 / 2018

 

Samia passe voir Jean-Paul chez lui à l’improviste pour mettre les points sur les « i » suite à la dernière fois où ils ont fait l’amour ensemble : « Je suis désolée si j’ai été fuyante depuis l’autre jour. Déjà je voulais te dire que je ne regrette pas. On en avait envie tous les deux. C’était… ». Il demande : « Une erreur ? ». Elle réplique : « Une parenthèse, un petit rêve, rien qu’à nous deux ». Le Lieutenant Boher avoue : « J’aurais plutôt dit une évidence moi ». Sa femme tente de lui faire comprendre : « Une évidence de quoi ? Qu’est-ce que t’as en tête ? Qu’on se remette ensemble et qu’on reprenne une vie commune après tout ce qui s’est passé ? ». Le papa de Lucie indique : « On ne serait pas les premiers ». L’ancienne policière poursuit : « J’ai quitté ma maison, mon boulot, tu t’es installé avec quelqu’un d’autre, on est en plein divorce ». Il balance : « Elle est bonne celle-là ! A qui la faute ? ».

Samia ne se démonte pas : « Bon, stop ! Ça ne va pas recommencer ! Tu vois, c’est exactement ce genre de discussion que je voulais éviter ». Jean-Paul ne comprend pas : « Ça veut quand même dire quelque chose ce qui s’est passé entre nous ? ». Sa femme souligne : « Qu’on est attiré l’un par l’autre, qu’on ne s’est pas trompé en passant toutes ses années ensemble ». Pour Jean-Paul, ça veut dire que leur histoire d’amour n’est pas finie : « Il y a un lien, qu’on ne maîtrise pas ». Samia reconnaît : « Oui, tu fais partie de ma vie et je fais partie de la tienne. Ça changera jamais mais j’ai besoin d’aller de l’avant ». L’homme est dégoûté : « En fait, t’avais envie de baiser ? Je suis un sextoys ! ». La jeune femme lui demande de ne pas tout salir : « Tu n’as pas le droit de me parler comme ça et de te poser en victime tout le temps. Maintenant la vie va reprendre son court ». Il répond : « Je ne sais pas ». Samia insiste : « On va être à la hauteur, de nous, de notre histoire et de tout ce qu’on a vécu ». Triste, il termine : « Ok ».

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin