Patrick et Xavier s'opposent devant Anne !

 

Patrick et Xavier s’opposent devant Anne !

15 / 02 / 2018

Au commissariat, Patrick reproche à Xavier de vouloir lever la garde à vue d’un patron patron qui a roulé sur un employé lors d’un piquet de grève alors qu’il n’a pas terminé de l’interroger. Le procureur adjoint explique : « Ce PDG voulait juste quitter l’entreprise pour rentrer chez lui. Maintenant, vous voulez le retenir ici. C’est de l’acharnement ». Le Commandant Nebout tente de lui faire comprendre qu’il ne fait pas ça pour le punir mais pour obtenir des aveux : « Ce que je vois, c’est qu’un homme en a renversé un autre et vu les circonstances, je pense que le PDG a eu un geste volontaire ».

 

Xavier balance que c’est complètement absurde ! Anne, qui assiste à leur échange tendu, tente d’apaiser ça : « Stop. Est-ce qu’on pourrait revenir aux faits svp ? ». Le mari de Johanna continue de prendre la défense du PDG tandis que Patrick est toujours là pour soutenir la victime. Le procureur adjoint annonce alors : « C’est parole contre parole. Il n’y aura plus qu’à classe cette affaire sans suites. Et vous aurez gâché votre temps et l’argent du contribuable ». Patrick lui reproche de vouloir sauver la peau d’un patron qui pèse lourd dans la région. Xavier trouve que ces propos sont déplacés. La commissaire accepte de faire libérer le PDG… En revanche, elle accepte que Patrick poursuive son enquête…

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin