Anémone avoue à Jeanne que Baptiste n'a pas eu de désir pour elle

 

Anémone avoue à Jeanne que Baptiste n’a pas eu de désir pour elle

13 / 02 / 2018

Au lieu de participer à une vente de charité, Anémone Vitreuil passe chez sa fille prendre un verre de vin car elle a besoin d’un remontant. Cette dernière cherche à savoir ce qui se passe. Sa mère lui avoue qu’elle avait raison et que le remboursement en nature (du tableau) avec Baptiste était une erreur : « Il ne s’est rien passé justement. C’était très embarrassant pour lui et humiliant pour moi. Le manque de désir chez un homme c’est… Tu verras quand tu auras mon âge ». La directrice de l’hôpital Marseille-est : « Ah non… En tout cas, pas chez un homme qui pourrait être mon petit-fils ».

 

La femme d’affaires réplique : « T’as raison. Aimer un homme jeune, c’est une malédiction ». Jeanne affirme : « Ce n’est pas une fatalité non plus. Il faudrait juste que tu grandisses un peu à ton âge. Il serait temps ». Anémone indique : « C’est trop tard. On ne change plus ». Jeanne lui suggère de se faire aider par un psychologue. Vincent, qui entend leur échange, lâche : « Tout dépend de l’âge du psy en question ». Anémone balance : « Vous avez toujours beaucoup d’humour Vincent. Il en faut beaucoup pour laisser accrocher au mur un faux tableau qu’on a payé une fortune ».

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin