Anémone montre son achat à un ami spécialisé dans la peinture africaine

 

Anémone montre son achat à un ami spécialisé dans la peinture africaine

05 / 02 / 2018

Alpha remet à Anémone le certificat d’authenticité de la toile qu’elle vient de lui acheter à 100 000 euros et lui explique qu’en général il n’effectue pas de livraison avant d’avoir reçu le règlement en intégralité. En rigolant, la femme d’affaires demande : « Qu’est-ce que vous craignez ? Que je ne sois pas solvable ? ». Le père de Baptiste dit que parfois il peut y avoir des surprises. La mère de Jeanne lui promet qu’il aura la deuxième partie du versement sur son compte le lendemain matin. Elle ajoute qu’il a eu de la chance qu’elle achète ce tableau.

Alpha reconnaît que le contexte n’était pas favorable. Anémone explique : « Vous pouvez remercier votre fils et sa sincérité désarmante ». A ce moment-là, débarque Tamsir, attaché culturel de l’ambassade de Côte d’Ivoire et spécialiste de la peinture africaine contemporaine qui est un ami de la femme d’affaires. Elle lui demande ce qu’il pense de l’œuvre de Cornélius Makuza qu’elle vient d’acheter. L’homme dit qu’il ne la connaît pas. En l’observant de près, il lâche : « C’est une très belle pièce. Vous faites une affaire ». La mère de Jeanne sort du champagne pour trinquer…

...

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin