Baptiste n'a pas le courage d'arnaquer Roland

 

Baptiste n’a pas le courage d’arnaquer Roland

02 / 02 / 2018

Au Bar du Mistral, Roland félicite Baptiste pour la vente du tableau à 100 000 euros qu’il vient de faire avec Anémone Vitreuil et décide de lui en acheter un. Il fait son choix sur sa tablette mais son petit-fils lui fait croire qu’il n’est plus disponible. Le copain d’Emma, qui sait que son père fabrique de fausses œuvres, n’a pas envie d’arnaquer son grand-père. Ce dernier craque sur une autre toile mais Baptiste lui annonce qu’elle est trop chère.

Vincent lui suggère de faire un prix à Roland. Lui est même d’accord pour mettre plus que 1 000 euros : « Rallonger la mise pour aider mon petit-fils qui démarre une affaire ». Le collègue de Francesco explique que c’est un investissement et que la côte de l’artiste va monter. Roland souligne : « Tu vois, c’est toi qui me rend service ». Baptiste met fin à la conversation en disant qu’il doit partir car c’est l’heure que Mathis mange…

...

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin