Ariane se montre très froide avec une femme qui porte plainte pour viol

 

Ariane se montre très froide avec une femme qui porte plainte pour viol

02 / 02 / 2018

Au commissariat, Ariane prend la plainte d’une Mme Lioret qui est divorcée, maman de trois enfants, et qui a été victime d’un viol. Elle raconte avec rencontrer un homme dans un bar : « On a sympathisé, il m’a proposé d’aller chez lui pour continuer la soirée. Il avait l’air gentil mais quand on est arrivé chez lui il m’a attrapé par les cheveux et m’a forcé à lui faire une fellation ». La policière cherche à savoir si elle s’est débattue. La femme explique que le type la frappait et lui faisait mal : « J’ai eu peur et puis d’un coup ça a été comme si je n’étais plus dans mon corps ».

Ariane demande : « Ça veut dire quoi ça ? ». Mme Lioret avoue : « C’est comme si j’étais endormie à l’intérieur. J’attendais que ça soit terminé et puis je suis partie ». La policière l’interroge pour savoir si quand elle a suivi l’homme à son domicile elle ne se doutait pas qu’ils auraient des rapports sexuels. Mme Lioret est perturbée comme Ariane n’est pas tellement à l’écoute et demande à faire une pause. Samia, qui assiste à leur échange, propose à sa collègue de s’occuper de la déposition à sa place. Ariane accepte : « Vas-y, si ça peut te faire plaisir ».

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin