Jeanne met à un râteau à Vincent

 

Jeanne met à un râteau à Vincent

20 / 01 / 2018

 

Vincent passe voir Jeanne dans son bureau à l’hôpital Marseille-Est après avoir fait « un petit scanner de routine ». Il annonce avoir toujours mal à la tête ce qui serait « nerveux » avant de l’inviter à l’Opéra comme un client lui a offert deux places : « J’ai tout de suite pensé à toi ». La directrice reconnaît que c’est gentil mais elle n’est pas certaine que ça soit une très bonne idée. Pour la rassurer, il lui laisse les deux places et lui annonce qu’elle peut y aller avec qui elle en a envie : « Si t’as personne je veux bien me dévouer mais seulement si t’as personne ».

Jeanne sait qu’il attend toujours de renouer avec elle. Le collègue de Francesco au food truck confirme que oui : « Tu vois, je suis franc ». La fille d’Anémone lui annonce qu’elle n’est pas prête à revivre en couple avec lui-même si elle est contente de le revoir. Vincent réplique : « C’est ce qui s’appelle se prendre un râteau ». Jeanne avoue : « Je suis désolée ». En voyant la carte de la société « Mathis » sur son bureau, Vincent pense qu’elle a un amant. Son ex lui explique que c’est le document de la société de Baptiste et de son père. Elle lui montre une toile qu’elle aimerait acheter, qui est hors de prix, et qui s’intitule : « Renaissance ».

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin