Patrick conseille à Anne de fouiller dans le passé de Sylvie

 

Patrick conseille à Anne de fouiller dans le passé de Sylvie

24 / 10 / 2017

Au commissariat, Anne dit à Patrick que Jocelyn ne se souvient de rien : « Il m’a paru sincère, c’est évident. Le Commandant Nebout réplique : « Oui, il est malade. On le sait ». Pourtant, la commissaire lâche qu’il reste le seul suspect du meurtre de Sylvie : « Ce sera aux experts médicaux de déterminer s’il est tenu responsable ou pas de ses actes ». Pour le mari de Babeth, il est n’est pas coupable du crime qui s’est déroulé au Celeste.

Anne lui demande de rester objectif. Patrick tente de lui faire comprendre que son beau-père est parfois pénible mais qu’il n’est pas du tout un tueur. « Qu’est ce que vous en savez ? Vous n’êtes pas médecin » balance la commissaire qui explique que Sylvie n’a pas d’enfants, pas de famille et pas d’amis. Elle ajoute qu’avant Jocelyn elle a eu deux amants qui ont un alibi. Le Commandant Nebout lui suggère de reconstituer le passé de la maraîchère qui n’était à Marseille que depuis six mois plutôt que de bâcler cette enquête. Anne lui demande de modérer ses propos. Le Commandant Nebout lâche qu’il est possible qu’avant sa mort Sylvie se soit embrouillée avec un autre commerçant du marché. Anne annonce que tout a été vérifié et qu’après un échange avec le Juge, son beau-père va être mis en examen. Etonné, le mari de Babeth répond : « Et vous, vous le suivez ? ».

...

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin