Les acteurs de PBLV rendent hommage aux victimes de l'attentat de Marseille

 

Les acteurs de PBLV rendent hommage aux victimes de l’attentat de Marseille

02 / 10 / 2017

Plus belle la vie raconte la vie mouvementée des habitants du Mistral. Si ce quartier marseillais n’existe pas, la série à succès de France 3 est tournée depuis 2004 dans la cité phocéenne. La ville tient une place particulière dans le coeur des acteurs qui ont réagi après l’attaque au couteau dimanche dernier sur le parvis de la Gare Saint-Charles qui a fait deux jeunes victimes.

Laurent Kerusoré, qui incarne Thomas, a publié une photo de la statue de Notre-Dame-de-la-Garde, la basilique surplombant Marseille, commentée avec plusieurs hashtags dont « J’aime Marseille » et « On n’a pas peur ».

Léa François (Barbara) a appelé à l’unité. « Triste dimanche… Une énorme pensée pour ces 2 jeunes filles et leur entourage. Marseille, à demain » a-t-elle notamment écrit.

Éléonore Sarrazin (Sabrina) a posté une image de Marseille accompagnée de symboles indiquant qu’elle priait pour les victimes.

Stéphane Hénon (Jean-Paul Boher) a filmé son périple pour rentrer jusqu’à Marseille. Dans le train direction la cité phocéenne, l’acteur a, en effet, été bloqué plusieurs heures par les événements qui se sont déroulés à la Gare Saint-Charles. Sa story Instagram s’est terminée par ces mots : « Je viens d’arriver à Marseille et j’ai une pensée pour les familles des victimes ».

Vanessa Valence (qui jouait Claire Mougin) a de son côté publié un dessin « J’aime Marseille ».

Pour rappel, comme l’indique Paris Match, l’attaque, revendiquée par Daech, a été perpétrée vers 13h45 sur le parvis près de l’entrée principale de la Gare Saint-Charles. Les deux victimes sont deux cousines de 20 et 21 ans. L’assaillant, âgé lui d’une trentaine d’année a tué les deux jeunes femmes de plusieurs coups de couteau, avant d’être tué à son tour par des militaires de l’opération Sentinelle. Selon des témoins, il aurait crié « Allah Akbar ». Il était connu pour des délits de droit commun sous plusieurs identités, selon des sources proches de l’enquête. La section antiterroriste du parquet de Paris s’est saisie de l’enquête, ouverte notamment pour « assassinats en relation avec une entreprise terroriste» et «tentative d’assassinat sur personne dépositaire de l’autorité publique »

 

@villemarseille #ilovemarseille #marseille #ilovemycity #onapaspeur #❤️

Une publication partagée par Laurent Kérusoré (@laurentkerusore) le

 

 

 

#Marseille

Une publication partagée par Vanessa Valence (@vanessa_valence) le

...

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin