Patrick annonce à Anne qu'il soupçonne Amine de l'incendie du Canet

 

Patrick annonce à Anne qu’il soupçonne Amine de l’incendie du Canet

12 / 06 / 2017

Alors qu’Anne sort de la douche, Patrick débarque à son domicile, où elle vit depuis six mois. Il remarque qu’elle n’a pas encore vidé ses cartons. La commissaire pense qu’il souhaite lui faire la leçon pour la veille comme elle s’est jetée sur un dealer sans attendre la protection des collègues mais ce n’est pas le cas. Le mari de Babeth se propose de lui laisser le temps de s’habiller pour discuter. « Dès que je suis à poil vous débarquez hein. Je vais finir par croire que vous le faites exprès » lâche Anne. « Non. Pas du tout. Non » réplique Patrick. Elle enfile ensuite un t-shirt et un jean puis lui confie qu’elle n’a pas le temps de ranger son appartement ni de le décorer car elle travaille tout le temps et ne prend pas de vacances. Le commandant Nebout lui annonce avoir du nouveau sur l’incendie qui s’est déclaré au commissariat de Canet : « Il y a un suspect : Amine ».

Patrick explique ensuite que Léo a surpris une conversation entre Amine et sa mère la veille au soir : « Elle l’accusait d’être un incendiaire ». Anne est persuadée que c’est un malentendu car le jeune flic serait incapable de faire ça. Le commandant Nebout dit qu’il aurait subit des pressions des mecs de sa cité qui voulaient certainement détruire des pièces à conviction qui étaient dans les scellés du commissariat de Canet. « Je connais Amine. C’est un gars droit et loyal. Jamais il ne cèderait à la menace » lâche la commissaire. Le mari de Babeth annonce que des témoins l’ont vu se faire agresser en bas de chez lui et que sa mère, qui est assistante sociale, s’est fait vandaliser son bureau.

...

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin