Valentin échappe de peu au lynchage

 

Valentin échappe de peu au lynchage

10 / 05 / 2017

Le matin, à l’appartement Nebout, Yolande avoue à Valentin être dégoûtée de le voir faire le mime au Mistral pour aider Mirta qui vient d’être élue présidente du comité de quartier et qui l’a engagé comme agent de la paix urbaine. L’adolescent affirme être ravi de maintenir la bonne humeur. La mère de Babeth trouve qu’il se fait complètement embrouiller la tête par Mirta qui est une « facho » !

Au Bar du Mistral, Yolande confie à Roland que c’est la catastrophe depuis que Mirta est présidente du comité du quartier. Le père de Thomas en a marre que Valentin fasse le mime en terrasse car cela fait fuir les clients. Il s’énerve contre l’adolescent et n’a qu’une envie : lui mettre un coup de pied aux fesses !

Sabrina, qui remarque qu’il y a un groupe de touristes installé en terrasse, conseille à Roland de ne pas bouger. Comme les japonais prennent beaucoup de photos pour les poster sur internet, elle pense que cela peut faire une bonne publicité pour le bar. Elle suggère même à son patron de prendre la pose devant l’objectif avec elle et Valentin. Le mari de Mirta hésite puis cède… L’adolescent ne comprend pas son changement de comportement…

Au Celeste, Mirta interroge Roland pour savoir si sa journée a été bonne. Le père de Thomas dit qu’il a travaillé et qu’il n’a pas été trop embêté par Valentin. A ce moment là, elle lui montre une photo postée sur le compte de Sabrina avec pour légende : « Roland et son mime ». La mère de Mirta reproche à son mari d’utiliser le fils de Babeth et Patrick pour attirer de nouveaux clients. Roland affirme qu’il qu’on l’a forcé à prendre la photo. Mirta n’y croit pas du tout car il est très souriant sur l’image en question ! « Je suis un homme libre et tu commences à m’emmerder avec tes restrictions à la con ! » balance-t-il.

...

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin