Léa adopte une attitude très froide avec un nouveau patient

 

Léa adopte une attitude très froide avec un nouveau patient

31 / 03 / 2017

A l’appartement Nebout, Babeth remarque que Léa est fatiguée et déprimée. Elle lui conseille de rester quelques jours à la maison pour mieux digérer la mort de Madame Isabelle Alliot. L’interne avoue à sa mère avoir l’impression d’avoir perdu une copine. La femme de Patrick lui conseille de se blinder… Léa a la boule au ventre rien qu’à l’idée de se retrouver face à d’autres patients…

A l’hôpital, Nicolas annonce à Léa l’arrivée d’un patient de 50 ans, qui a un diabète de type 2 et une insuffisance rénale chronique diagnostiquée il y a deux ans. L’interne s’étonne qu’il ne lui parle pas du cas de Madame Isabelle Alliot. Le docteur Berger n’a pas envie de la rabaisser sur sa sensibilité : « Nous avons fait le tour du sujet. Ne perdons pas de temps avec les morts. Nous devons nous concentrer sur les vivants ».

Peu après, Léa prend la tension de M. Clément. En regardant son dossier, elle remarque ensuite qu’il a pris beaucoup de poids à force de manger des sucreries. L’homme reconnaît que ce n’est pas bien mais qu’il adore effectivement les bonbons. L’interne parle au docteur Berger sans calculer le patient… Ce dernier s’énerve et affirme qu’il ne comprend rien à leurs explications…

Le soir, alors qu’elle est avec Valentin à l’appartement Nebout, Léa repense à de bons moments passés avec Madame Isabelle Alliot, puis se met à pleurer. Elle confie à son frère qu’elle n’est pas assez forte. L’interne pense qu’elle est mauvaise dans son métier. Valentin comprend qu’elle a beaucoup de mal à dépasser la morte de sa patiente… Il tente de la rassurer…

...

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin