Vincent se découvre une nouvelle passion…

 

Vincent se découvre une nouvelle passion…

28 / 03 / 2017

Alors qu’il est avec Jeanne dans son appartement, Vincent lui demande de l’aider à réviser le texte qu’il vient d’écrire. « Tu vas me dire où tu as mis la carte SIM ? » dit-il. Sa compagne réplique alors « Seulement si tu déchires mon soutien-gorge avec tes dents » puis elle se met à rire. L’ex patron de Phénicie se vexe. La directrice de l’hôpital cherche à savoir s’il écrit un roman, un livre ou encore une pièce de théâtre. Pour l’instant, il ne le sait pas encore.

Peu après, Vincent explique à Jeanne que son projet tourne autour d’une manipulation autour d’un hacker russe, d’une bande de braqueurs marseillais et du premier ministre. Sans oublier une menace terroriste sur… Notre-Dame de la Garde ! L’ex patron de Phénicie révèle que le héros est un flic (une tête brûlée !) qui a perdu sa femme (tuée par des trafiquants). La directrice de l’hôpital Marseille-Est n’aime pas du tout l’histoire. Vincent a envie de lui faire lire 20 pages mais elle préfère partir…

En terrasse au Bar du Mistral, Vincent explique à Léo qu’il a besoin de s’imprégner du quotidien d’un policier. Son envie ? Etre en immersion totale ! « Mon héros, c’est un flic vieillissant, névrosé, limite alcoolique » dit-il. Le Capitaine Castelli n’est pas ravi qu’il le compare à ça… Le compagnon de Jeanne aimerait pourtant connaître ses manies, ses blessures ou encore ses doutes. Et même la marque de son blouson ! Il le supplie ensuite de lire quelques scènes…

Au Bar du Mistral, Léo lit des extraits du projet de Vincent à Roland. Ils se moquent… Le mari de Mirta conseille à son ami de dire à l’auteur que c’est nul. A ce moment là, débarque l’ex patron de Phénicie qui est habillé comme le Capitaine Castelli pour bien se mettre dans la peau du personnage… Le père de Barbara trouve qu’il part vraiment en vrille… Vincent décide d’orienter son histoire vers la dérive d’un flic solitaire…

...

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin