Blanche est dévorée par la jalousie

 

Blanche est dévorée par la jalousie

15 / 02 / 2017

Après s’être réveillée, Blanche se rend dans le salon et tombe sur Noé qui est en train de dessiner sur le tableau noir de Nicolas (qui était sur le sol, comme elle ne l’aimait pas). Elle s’énerve contre lui et l’oblige à aller dans sa chambre. La prof de français présente ses excuses à son compagnon. Ce dernier trouve que ce qu’a fait le petit garçon est de l’art contemporain voilà pourquoi il accroche à nouveau le tableau au mur.

Coralie cherche à savoir si Nicolas a fait la gueule en voyant son tableau abîmé par Noé. Blanche dit qu’au contraire, il a été cool et l’a remis en place. Elle indique que désormais le petit garçon s’entend bien avec lui. La prof de maths avoue ensuite à son amie qu’elle aimerait bien passer plus de temps avec son compagnon qui passe ses journées à l’hôpital. Pourtant, Coralie lui annonce qu’elle l’a croisé au Prado… Blanche pense qu’elle a du confondre car le chirurgien cardiaque doit normalement être au bloc…

Blanche engage la conversation avec Gabriel qui est installé en terrasse au Bar du Mistral pour savoir si Nicolas était au planning de l’hôpital le matin même. Le mari de Thomas comprend qu’elle espionne son mec et qu’elle souhaite qu’il soit son complice. Il lui révèle cependant que son collègue ne travaillait pas de la matinée et qu’il est toute l’après-midi au bloc… Blanche s’inquiète suite à ce mensonge…

Le soir, quand Nicolas rentre, Blanche l’interroge pour savoir comment s’est passée sa journée. Il lui annonce que l’opération de son patient a été reportée comme il avait de la fièvre. Blanche comprend alors qu’effectivement il a eu sa matinée de libre. Le chirurgien cardiaque remarque qu’elle est fâchée. Il lui confie ensuite avoir fait tout Marseille pour lui trouver une robe qu’elle adore… Comme elle n’était plus disponible, il l’a donc commandée sur internet et elle devrait arriver la semaine suivante… La mère de Noé s’excuse d’être parano et l’embrasse…

...

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin