Karim pense que c’est de sa faute si Abdel a mal tourné

 

Karim pense que c’est de sa faute si Abdel a mal tourné

10 / 02 / 2017

A l’heure du petit déjeuner, Karim confie à Elsa que ça le stress d’avoir balancé Doumé à la police comme il est le bras droit d’Abdel. Il sait que si le cousin de Vanessa tombe, son fils est foutu. L’homme tente de faire comprendre à sa compagne qu’il a été obligé de révéler quelque chose aux flics et qu’il n’avait rien d’autre… Elsa dit qu’il n’a pas à regretter. Elle met la pression à Karim pour qu’ils partent ensemble comme prévu loin de Marseille et promet de lui mettre la pression jusqu’au moment où ils seront dans l’avion pour la Guadeloupe.

Karim refuse de fuir par peur que la police coince Abdel en son absence. Elsa tente de lui expliquer que ça ne sert à rien de s’accuser à la place de son fils. Elle pense que l’avocat ne mérite pas qu’il se sacrifie pour lui… « Je sais que c’est difficile à attendre mais Abdel a sombré et il peut faire encore des dégâts si on ne l’arrête pas » souligne-t-elle. Karim culpabilise en disant que c’est de sa faute si son fils a mal tourné…

...

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin