Valentin déteste son stage dans la police

 

Valentin déteste son stage dans la police

31 / 12 / 2016

Le matin, à l’heure du petit déjeuner, Babeth s’étonne de l’absence de Valentin à la maison… Patrick lui apprend qu’il est resté toute la nuit de garde au commissariat. L’infirmière s’inquiète mais son mari la rassure en lui disant qu’il a eu un collègue qui lui a confirmé que tout s’est bien passé. Le commandant Nebout est fier que son fils commence à assurer au boulot. Il a l’impression que l’adolescent est en train de révéler sa vraie nature. Il s’imagine que Valentin va devenir flic après avoir eu un déclic…

Autour d’un café, Valentin confie à Léa que c’était l’enfer au commissariat. Il est complètement vidé. Sa soeur lui conseille d’arrêter. L’adolescent, qui déteste le boulot, décide quand même de continuer pour ne pas décevoir son père…

Au commissariat, avec le sourire, Valentin continue de faire toutes les corvées demandées par Samia… Patrick arrive, lui raconte quelques anecdotes de son passé dans la police et lui propose de l’accompagner en planque…

Patrick, Jean-Paul et Valentin sont en planque dans une voiture… C’est un véritable supplice pour l’adolescent qui s’ennuie mortellement. Le commandant Nebout est ravi de partager ce moment avec son fils. Ce dernier n’ose toujours pas dire à son père qu’il n’aime pas la police par peur de le décevoir…

Au bout de trois heures, Valentin s’endort… Lorsqu’il se réveille, il écoute son père raconte de nouvelles anecdotes sur son passé dans la police à Jean-Paul…

En fin de journée, Valentin confie à Babeth que c’était hyper long 5h45 de planque devant une maison… Patrick dit qu’il a été top. Quand il part prendre une douche, l’adolescent explique à Léa que c’était affreux ! Cette dernière lui conseille de parler avec son père pour lui faire comprendre qu’il n’aime pas son job…

...

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin