Eugénie s’en prend à une débutante

 

Eugénie s’en prend à une débutante

09 / 05 / 2016

Sans titre-56Au Bar du Mistral, Djawad interroge Céline pour savoir si c’est elle qui assure la défense de Vincent qui est accusé du meurtre de Sardan. L’avocate confirme que c’est le cas. Le coach sportif est inquiet car il a peur que les travaux sur la place du quartier n’avancent pas. Céline lui explique que ça va continuer, comme c’était prévu à la base. Frémont balance que ça l’étonnerait beaucoup car « quand le PDG d’un groupe a des problèmes judiciaires, c’est rare que les affaires continuent ». Le retraité accuse Vincent de ne pas bien faire son boulot. Céline tente de lui faire comprendre qu’il a assez de soucis en ce moment et que ce n’est pas la peine d’en rajouter. Elle affirme que Vincent est accusé à tort.

Sans titre-30A ce moment là, Eugénie débarque pour lui parler de la libération du patron de Phénicie. La journaliste tente de savoir comment s’est débrouillée l’avocate pour le faire sortir de prison. La fille de Frémont répond que « c’est son métier de faire libérer les clients ». Eugénie est étonnée qu’un suspect de meutre soit en liberté. Céline lui déconseille d’écrire un article méchant sur Vincent.

Devant le commissariat, Eugénie engage la conversation avec Faustine. Cette dernière lui confie qu’elle bosse actuellement sur l’affaire du meurtre de Sardan. La journaliste de « Massilia News » cherche à savoir pourquoi Vincent est en liberté conditionnelle alors qu’il est accusé d’avoir tué le patron du club nautique le « Sun Gliss ». La stagiaire reconnaît que c’est abusé de l’avoir laissé rentrer chez lui… Selon elle, Vincent est coupable. Toutefois, elle révèle que tout le monde ne partage pas son avis au poste.

...

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin