Sabrina : Son reproche à Léo

 

Sabrina : Son reproche à Léo

31 / 03 / 2016

Sans titre-42Après avoir appris par Sabrina qu’une épicerie clandestine avait été créée dans le quartier du Mistral, Léo demande à Jérôme de fermer l’établissement. Le père de Kévin annonce à Julio être dégoûté de devoir arrêter leur activité. Il dit qu’ils auraient du se battre pour continuer leur projet. Laetitia tente de lui faire comprendre qu’il n’aurait pas pu lutter contre la justice.

Sans titre-34Laetitia conseille à son mari de ne pas faire de bêtises pour ne pas perdre son poste de manutentionnaire au supermarché où il bosse avec Julio. Quand Sabrina arrive, Jérôme lui apprend que l’épicerie ferme ses portes à cause d’un flic… Il dit que quelqu’un a du le balancer. La serveuse du Mistral interroge Jérôme pour savoir comment est Léo physiquement… Elle comprend que c’est à cause d’elle que le capitaine Castelli a découvert le commerce clandestin…

Sans titre-44Quand Léo passe prendre un café au Bar du Mistral, Sabrina lui reproche d’avoir fait fermer l’épicerie sociale qui permettait à des gens en difficultés de faire des courses. Le capitaine Castelli lui explique qu’il est interdit de vendre des produits dans un établissement clandestin. La jeune femme balance qu’il faut toujours tendre la main aux pauvres. Léo dit qu’il est obligé de faire respecter la loi du pays. Sabrina trouve qu’il s’en prend simplement aux gens qui n’ont rien alors que pendant ce temps là les autres dorment bien au calme… La serveuse affirme que cette épicerie permettait à des personnes comme elle de récupérer un peu de dignité. Sabrina apprend à Léo qu’elle n’a pas d’appartement et qu’elle dort dans sa voiture. Elle lui confie que tout l’argent qu’elle gagne au Bar, elle le met de côté pour espérer pouvoir louer un studio un jour…

...

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin